Soirée d’avril au PLUG (Provence Linux User Group)

Une fois n’est pas coutume, voici un petit compte-rendu de la dernière soirée au PLUG, le “Linux User Group” de Marseille. Les soirées se déroulent une fois par mois (souvent le 1er vendredi du mois) à partir de 19h à LaBoate, un endroit très sympatique proche du Vieux Port.

Arrivé un peu en retard, j’ai raté les premières dicussions (anisées), et je suis arrivé pour les traditionnelles pizzas. À cette occasion, certains nous ont rapporté le déroulement de la conférence de Richard Stallman l’après-midi même à Marseille. Ce dernier nous a d’ailleurs proposé de renommer notre LUG (Linux User Group) en GLUG (GNU Linux User Group), condition nécessaire à sa venue à l’une de nos réunions (!). Cette proposition n’a pas fait l’unanimité pour diverses raisons et a finalement été rejetée par les membres présents. D’autres discussions ont suivi, comme l’exploration de Marseille via  Google Maps/StreetView et OpenStreetMap, ou encore la démonstration d’un téléphone portable HTC-Dream tournant sous le fameux système d’exploitation Android.
Ensuite s’est déroulé la première édition des “Lightning Talks du PLUG”, à savoir des petites présentations de quelques minutes sur des sujets/actualités ouvertes à tout volontaire. Françoise Roure nous a tout d’abord parlé d’une Install Party pour les non-voyants en septembre à Marseille. Outre l’appel à la participation, une discussion s’est engagée sur les différents outils libres, notamment Orca ou eSpeak. Ensuite, c’est Jérémy Lecour qui a parlé de l’internationalisation (i18n) de logiciel, et nous a fait de son expérience récente avec l’internationalisation d’un projet en Ruby on Rails. Un petit débat s’est ouvert sur la terminologie d’internationalisation et de localisation, tandis que d’autres ont découvert les jeux de mot avec I18N et l10N.
Après ces petites présentations, j’ai pu mener une présentation générale sur les gestionnaires de paquets dans les distributions GNU/Linux. J’ai repris les bases, à savoir définir un paquet (code source, binaire, compilation, etc.) et l’intérêt d’un gestionnaire de paquets (installation, dépendance, suppression, mise-à-jour, etc.). Pas mal de questions ont été posées, et l’on aura sûrement l’occasion de faire des présentations sur des gestionnaires de paquets précis (APT, YUM, emerge, ports BSD, etc.) les prochains mois.
La soirée a duré fort tard (jusqu’à 3h pour les plus courageux), et un grand sujet s’est improvisé sur le microblogging. Présentation du principe, des sites en vogue (Twitter, identi.ca), débats sur l’intérêt (Microblog vs IRC !), l’infrastructure d’hébergement nécessaire, et les extensions comme l’amusant twistori. D’autres discussions se sont improvisées, par exemple sur la gestion des tâches via la messagerie et plusieurs personnes ont montré leur fonctionnement (principe du Zero Inbox, exemple avec GMAIL, flags avec Mutt, etc.).

Bref, une soirée riche en discussions comme chaque mois. Le mois prochain (vendredi 1er mai), on abordera en outre le sujet des gestionnaires de code sources (CVS, SVN, Git, etc.). Venez nombreux !

Tags: , , ,

2 Responses to “Soirée d’avril au PLUG (Provence Linux User Group)”

  1. Grillon says:

    C’est très intéressant mais je crois que je n’ai pas le niveau et puis le soir en ville… Dommage. J’aurais bien pris le niveau débutant pour apprendre à “causer” à mon Ubuntu par lignes de commandes :-)
    Bonne continuation.
    Cordialement.

  2. Il y a pas mal de débutants, et certaines présentations sont orientées débutants, cela dépend des fois.
    Tu peux aussi voir sur le channel IRC ou la liste de diffusion pour faire du covoiturage.
    Voilà, tu n’as plus d’excuse pour ne pas venir ;-)