Un exemple de migration Debian Etch->Lenny [0]

Dans la même optique que mes précédents exemples de migration Debian Sarge->Etch ([0], [1], [2] et [3]), je repars sur une série portant sur des migrations Debian Etch->Lenny. Je rappelle rapidement le principe : j’administre une centaine de serveurs pour plusieurs dizaines de sociétés, et la plupart vont être concernés par une migration vers Debian Lenny d’ici un an. Je vais en choisir quelques uns pour illustrer les opérations nécessaires et problèmes recontrés. Et j’incite tout le monde à faire de même afin d’avoir de multiples astuces disponibles sur le web.

Pour ce premier post, la question classique : quand faut-il migrer sa machine vers Debian Lenny ? Tout d’abord, Etch reste maintenu environ un an après la sortie de Lenny, soit jusqu’en février 2010. Il n’y a donc aucune raison d’être pressé à migrer si l’on a pas besoin de nouveaux logiciels. Et surtout, je recommande le principe de précaution, à savoir attendre un certain temps ce qui permettra d’avoir une grande quantité d’informations disponibles sur Internet (ressources Debian, moteurs de recherche, blogs). Enfin, il est important de bien planifier sa migration en fonction du métier de la société (haute/basse saison, vacances, etc.).

Évidemment, les précautions suivantes sont nécessaires : faire des essais de migration sur des serveurs de test, avoir des backups tout frais, couper les services durant la migration et bien prévenir à l’avance tous les utilisateurs et personnes concernées.

Entrons dans le vif du sujet. Au menu, un serveur web situé chez un hébergeur low-cost français. Ce serveur fait parti d’un pool de plusieurs serveurs (load-balancing via du round-robin DNS), donc il faut au préalable le désactiver et attendre que le time-to-live le rende totalement inactif. Ensuite, on reprend les Releases Notes, on modifie le sources.list et on se lance.

On s’assure que les partitions /usr et /tmp ont les bonnes options de montage:

# mount -o remount,rw /usr && mount -o remount,exec /tmp

On lance une mise-à-jour minimale :

# aptitude update && aptitude upgrade

Puis une mise-à-jour complète :

# aptitude dist-upgrade

Rien de bien complexe. Il reste à croiser les doigts pendant les opérations ci-dessus, mais si votre système est « propre », cela se passe très bien, comme souvent sur un système Debian. Il est ensuite important de lire les éventuelles instructions de mise-à-jour situées dans le fichier NEWS d’un paquet (en utilisant apt-listchanges, cela peut être affiché automatiquement).

En ce qui concerne la mise-à-jour du kernel, de mauvaises surprises sont possibles après le redémarrage. Il est notamment recommandé d’avoir un accès à la machine (accès physique, accès « rescue », etc.) pour corriger d’éventuels problèmes. Dans mon cas, l’interface réseau a été renommée de eth0 à eth1 suite à la mise-à-jour d’udev : le fichier  /etc/udev/rules.d/z25_persistent-net.rules se transforme en /etc/udev/rules.d/70-persistent-net.rules, jusqu’ici tout est normal, mais un problème surnaturel semble s’être produit, la carte e1000 (MAC=00:0c:29:65:ae:04) est « devenue » une r8168 (MAC=00:1c:c0:51:12:45) ; au final, c’est plutôt un soucis lié au matériel, enquête en cours chez l’hébergeur low-cost…

Un vrai problème s’est par contre posé avec la mise-à-jour du paquet nginx (un petit serveur web très performant). Suite à sa mise-à-jour, il ne démarre plus :

Starting nginx: 2009/04/19 20:45:26 [emerg] 28783#0: could not build the server_names_hash,
you should increase server_names_hash_bucket_size: 32

Il faut donc ajouter dans la section http {} du fichier nginx.conf :

http {
include       /etc/nginx/mime.types;
default_type  application/octet-stream;

# Necessaire depuis l'upgrade Etch->Lenny
# (ajoute le 19.06.2009 by reg)
server_names_hash_bucket_size 33;
...

Voilà pour ce premier exemple de migration. Il s’agissait d’un serveur « simple » sans installation particulière, donc assez peu de problèmes rencontrés. Les prochains exemples seront certainement un peu plus complexes !

Tags: , ,

2 Responses to “Un exemple de migration Debian Etch->Lenny [0]”

  1. mx3208 says:

    Bonjour,

    dans mon cas d’upgrade etch –> lenny, apres avoir modifie le sources.list
    aptitude update n’etait pas content avec les signatures des depots et j’ai du installer un paquet debian-archive-keyring

    sur une autre machine, toujours pour le passage de etch à lenny, j’ai eu un magnifique kernel panic au boot, l’erreur venait d’une option dans grub (menu.lst) acpi=off. En retirant celle cette derniere tout est rentre dans l’ordre

    ciao

  2. [...] approchant, il est grand temps de migrer vers Lenny pour les machines pas encore à jour. Après un premier exemple de migration Debian Etch->Lenny, je poursuis la série avec des informations tirées de plusieurs migrations récentes sur des [...]