Archive for December, 2010

Être jeune et entrepreneur : un pari si osé ?

Monday, December 6th, 2010

Le Startup Week-end MArseille (#SWMA), où j’ai eu l’honneur de faire partie du jury, m’a forcément rappelé la création d’Evolix il y a bientôt 8 ans. Et notamment le fait d’être jeune et entrepreneur.

On entend souvent qu’il est indispensable d’avoir de la bouteille pour se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. Je pense qu’au contraire, il y a certains avantages à entreprendre en étant jeune :

Vous avez le droit de vous rater
Votre carrière professionnelle n’est pas en jeu. Au pire si vous vous ratez, on dira que vous étiez trop jeune. Pas comme un salarié de 45 ans quittant sa boîte pour créer une startup en tant qu’expert dans son domaine : lui, il a pas le droit de se rater. Mais vous, vous êtes jeune, vous pourrez toujours rebondir. Et cela doit vous enlever beaucoup de pression.

Vous n’avez pas ou peu d’expérience
Ne pas avoir d’expérience, dans un certain sens, c’est un avantage ! Grâce à cela, vous lancez sans le savoir des projets impossibles. Impossible pour une personne expérimentée. Donc forcément originaux. Et c’est un bon moyen pour réussir : de nombreuses success story ont été lancées par de jeunes inconscients : ils ne savaient que c’était impossible, alors ils l’ont fait

Le sujet de votre projet est vraiment libre
Plus vous vieillissez, moins vous pourrez changer de vocation. Alors profitez d’être jeune pour tracer votre voie dans un sujet qui vous passionne.
Vous n’avez pas (encore) de clients, peu de background : profitez de cela pour vous lancer dans un projet qui vous plaît ! Et attention au piège de sacrifier votre passion sous pretexte de gagner rapidement de l’argent : vous avez l’occasion de faire partie des rares personnes qui aiment leur boulot… vous ne l’aurez qu’une fois !

Pour conclure, cette petite réflexion est en forme de contre-pied à certaines idées reçues… mais je ne dis pas non plus qu’il est facile d’entreprendre en étant jeune. Ni qu’il est facile d’entreprendre d’ailleurs. Dans tous les cas, il faut savoir s’entourer, se tromper, déléguer, se remettre en question, faire des semaines de 35h (de sommeil), etc. Enjoy.